CEPAGE IMMOBILIER : Une année de changement… - Actualités - CEPAGE IMMOBILIER immobilier le soler , immobilier rivesaltes , immobilier perpignan , immobilier baixas , immobilier espira de l agly , immobilier saint feliu d avall L’Immobilier Equitable 100 % Expert ! * immobilier Rivesaltes, Le Soler - Appartement, Bastide, Bergerie, Bureaux, Domaine agricole, Entrepôt / Local industriel, Fonds de commerce, Immeuble, Local commercial, Loft, Maison, Maison de village, Mas, Parking / box, Programme Neuf, Terrain, Terrain de loisirs, Villa, - Rivesaltes, Le Soler - CEPAGE Immobilier, votre expert immobilier sur Rivesaltes, Le Soler et la région de Perpignan.

Une année de changement…

Partager sur :
Une année de changement…

En numérologie, 2017  est une année « un », le début d’un nouveau cycle qui nous mènera jusqu’en 2025. Sans aller si loin, on peut se dire que cette année est une année de changement à commencer par les prochaines élections. Plus terre à terre, les crédits d’impôts pour la rénovation énergétique reconduits, ainsi que le dispositif dit « Pinel », le prêt à taux zéro, l’entrée en vigueur de nouvelles dispositions de la loi ALUR et pour clôturer : votre déclaration de revenus qui sera la dernière d’une grande lignée après le passage du « prélèvements à la source » qui entrera en vigueur le 1er janvier 2018 et qui vise à adapter le recouvrement de l'impôt aux événements de la vie, sans en modifier les règles de calcul.

 

Du côté du « dynamisme du marché », neuf et ancien, outre des conditions de crédit toujours aussi bonnes, le secteur a bénéficié d’une offre bancaire exceptionnelle. Après deux années durant lesquelles les ventes de logements anciens ont été très dynamiques, les premiers mois de 2017 confirment la bonne orientation du marché. Encouragée par des conditions de crédit qui restent excellentes et par le dynamisme de l’offre bancaire, la demande ne s’est pas repliée, comme cela est souvent le cas durant les mois d’hiver.

 

Depuis de décembre 2016, les taux ont commencé à remonter, lentement. Mais en dépit des tensions qui se sont renforcées sur les marchés obligataires depuis la fin de l’été, la hausse des taux des crédits immobiliers est très modérée : elle est d’ailleurs nettement plus lente que les remontées qui s’étaient constatées par le passé, lors d’épisodes de déséquilibre des marchés financiers comparables. La révision des barèmes commerciaux des banques reste en effet très mesurée, jusqu’à présent, la plupart des établissements ayant maintenu des objectifs de production ambitieux pour 2017. Ainsi, la faiblesse des taux des crédits soutient toujours la demande des ménages, et la solvabilité de cette dernière est préservée.

 

Les conditions de crédit restent donc excellentes, permettant à la demande de réaliser ses projets dans de très bonnes conditions. D’ailleurs en février, les taux s’établissent à un niveau comparable à celui qui s’observait à la fin de l’été 2016, lorsque tous les observateurs s’accordaient pour souligner leur faiblesse « historique ». Le dynamisme du marché a bénéficié de conditions de crédits exceptionnelles, bien sûr. Mais la demande a aussi pu s’appuyer sur une offre bancaire qui lui a permis de réaliser très largement ses projets immobiliers.

 

Rarement un début d’année n’aura connu une telle augmentation de l’activité : il faut d’ailleurs remonter en 2010 pour retrouver de tels rythmes de croissance, mais alors le marché sortait de la grande dépression !

 

Les prix signés augmentent maintenant de 3,1 % sur un an, en niveau annuel glissant. Et ce sont toujours les prix des maisons qui progressent le plus rapidement avec + 3,7 %, contribuant largement à l’accélération de la progression de l’indice des prix telle que constatée depuis le début de 2016. Alors que les prix des appartements s’accroissent toujours plus lentement, de 2,8 % sur un an, après avoir stagné une grande partie de l’année 2015.

 

Alors arrêtons le suspense, OUI, il est toujours temps d’acheter car les prix ET les taux restent bas, et la conjoncture économique ne peut qu’aller vers le mieux. La période est à la confiance en la pierre pour beaucoup de français. C’est le moment de vous lancer si vous hésitiez encore !